Vous êtes ici : Le chocolat > Guide du chocolat > Histoire du chocolat > Une Europe toute en chocolat

Une Europe toute en chocolat

C’est bien connu, "tout le monde aime le chocolat". Cette petite fève qu’est le cacao a parcouru depuis sa découverte un sacré bout de chemin, jusqu’à aujourd’hui être l’un des aliments les plus adulés et les plus convoités. Autrefois consommé sous forme de boisson, le chocolat se fond et se refond pour prendre toutes les formes. Chaque pays a ses coutumes et ses préférences en matière de chocolat. Si le monde entier a donc succombé à l’irrésistible saveur de ce fameux met sucré, avec une consommation mondiale d’en moyenne 0,53 kg par personne et par an, les européens restent ses plus grands fans avec une consommation d’en moyenne 1,99 kg par personne et par an. Consommation due au fait que chaque pays a su se distinguer, et créer sa propre spécialité. Préparez donc vos valises, nous partons pour un petit tour d’Europe en chocolat.

La France, grande consommatrice de chocolat, a opté pour la voix artistique. Car c’est bien en qualité d’artistes que l’on peut parler des chocolatiers français, connus dans le monde entier pour leur imagination et leur capacité d’innovation sans pareil. Le chocolatier français met un point d’honneur à tester toutes les possibilités, tous les mélanges, pour trouver l’harmonie qui émoustillera et surprendra nos papilles. Il ose pour cela toutes les saveurs, du désormais traditionnel chocolat fruité, aux plus originaux chocolats parfumés aux épices et aux herbes.

La Suisse, bien que retardée par une découverte tardive, est aujourd’hui LE pays du chocolat, et les habitants sont également les premiers consommateurs (10 kg par personne et par an !). Même les touristes sont accros au chocolat suisse puisqu’ils représentent à eux seuls 20% de cette consommation inégalée. La Suisse est bien connue pour ses chocolats d’une finesse et d’une douceur sans pareil. On lui doit le chocolat au lait et le chocolat à la noisette, représentés par les marques suisses réputées dans l’Europe entière telles que Milka, Suchard, et bien sur Lindt.

La Belgique, s’est elle spécialisée dans la fabrication des onctueux pralinés. C’est en effet aux belges que nous devons ces petits chocolats moulés en formes de coquilles, remplis d’un liquide crémeux. Le chocolat belge est représenté par la marque Léonidas, qui est la plus vendue dans ce pays. Niveau consommation, les belges ne sont pas non plus en reste avec 7,5 kg par personne et par an.

L’Italie a quant à elle tout de suite associé le chocolat à l’un de ses produits favoris : le café. La spécialité de Turin, le Bicerin, est une gourmandise composée de crème, de chocolat et de café. Le Capuccino, café au lait parfumé d’un brin de chocolat, est lui aussi un beau résultat de cette association. C’est d’ailleurs les napolitains qui sont à l’origine de cette coutume aujourd’hui très répandue, consistant à accompagner le café d’un carré de chocolat noir. Il est même possible dans certains cafés italiens d’acheter directement ce chocolat appelés "Baisé", fourré à la cerise. Et bien sûr, comment parler de chocolat sans mentionner la célèbre marque italienne Ferrero, à laquelle on doit les délicieux rochers fourrés à la noisette et l’incontournable Nutella.

L’Allemagne, deuxième producteur mondial de chocolat, a choisi de s’orienter vers la pâtisserie pour exprimer son amour du chocolat. La forêt noire, fierté des pâtissiers allemands, en est l’exemple parfait.

La Grande-Bretagne, troisième producteur mondial de produits finis de chocolaterie, a choisi d’aborder le chocolat comme accompagnement. Les britanniques sont à l’origine des biscuits au chocolat, et raffolent des sauces chocolatées pour accompagner leurs puddings. Mais on leur doit aussi la tablette de chocolat à croquer ! Le pays est tout de même sixième consommateur mondial avec 7,6 kg par an.

L’Espagne fait un peu bande à part dans ce domaine, et reste en marge de la consommation européenne. Le pays se distingue principalement pour sa préférence pour le chocolat chaud, mais n’a pas élaboré de tradition chocolatière.

Le Portugal, comme l'Espagne, a des rayons de chocolats très restreints, tout simplement pour des questions de climat : la chaleur ne permet pas de conserver dans les meilleures conditions les tablettes de chocolat !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : F3Hv8Y

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !