Vous êtes ici : Le chocolat > Guide du chocolat > Histoire du chocolat > L’expansion du chocolat dans le monde

L’expansion du chocolat dans le monde

Après être arrivé en Espagne, le chocolat s’est assez rapidement répandu à l’échelle de l’Europe. A l’époque, il reste principalement réservé aux classes aisées. En effet, dès son entrée dans le vieux monde, les plus grandes familles sont conquises. Et les premières chocolateries commencent à ouvrir en Espagne.

Au début du XVIIème siècle, la gourmandise apparaît en France via la ville portuaire de Bayonne, où le chocolat est importé par les Juifs portugais chassés par l'Inquisition. Il fait son entrée aussi en Angleterre où il concurrence fortement le thé venu de Chine et le café venu d’Orient. La différence se fait bien évidemment sur la réputation très bourgeoise du chocolat. En 1659 s’ouvre à Paris la première fabrique de chocolat. Et en 1671, David Chaillou, premier artisan chocolatier français, ouvre la première boutique parisienne de « chocolat à boire ». L’année 1674 voit apparaître les pastilles de chocolat en Angleterre.

Puis, ce n’est qu’une soixantaine d’années plus tard que le chocolat fait son apparition en Italie, mais de manière plutôt fracassante puisque sa qualité y est tout particulièrement reconnue. Malgré de nombreux projets médicinaux, les chocolateries demeurent très artisanales. D’ailleurs, en 1750, la Suisse découvre enfin le chocolat. Et, ce n’est qu’en 1765 que l’Amérique, continent originel de la merveille, découvre les premiers bienfaits du cacao.

En 1828, le premier cacao en poudre vient de Hollande. La fameuse tablette de chocolat est inventée en 1830 en Angleterre. Et enfin, la Suisse fait une entrée inoubliable dans le monde chocolatier avec l’invention du chocolat au lait puis aux noisettes entre les années 1830 et 1875.

Enfin, au début du XXème siècle, on assiste à la baisse du prix du sucre et du cacao, à l’élévation du niveau de vie en Europe. Ainsi, le chocolat devient aliment de base du petit déjeuner et du goûter des enfants. Beaucoup de ces diversifications ont bien évidemment lieu grâce à l’ère industrielle.

Sur une échelle mondiale, à cause de la colonisation européenne de l’Afrique, le cacaoyer se voit être implanté sur le continent africain, plus précisément à Sao Tomé et Principe. L’Amérique souffre alors énormément de cette diffusion, et meurt à petit feu, tandis que l’Afrique devient premier producteur de cacao au monde.

D’une manière générale, le chocolat représente un véritable succès puisque la production est multipliée par sept en l’espace de quarante ans seulement (1900-1940) et avec pas loin de 800 000 tonnes, le chocolat est classé au niveau de la troisième matière première agricoles, derrière le sucre et le café. De Hambourg à New York, en passant par Amsterdam, Londres et Paris, tout le monde se l’arrache.

L’Asie, dans tout cela, s’ouvre depuis les années 90, et de plus en plus, au marché du chocolat. L’Indonésie et la Malaisie sont les deux principaux pays producteurs, mais ne font bien évidemment pas poids face aux géants, comme les pays de l’Afrique de l’Ouest.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : LbuuiH

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !