Vous êtes ici : Le chocolat > Guide du chocolat > Histoire du chocolat > La production du cacaoyer

La production du cacaoyer

Cacaoyer

La production du cacaoyer se situe exclusivement en région tropicale pour l’humidité naturelle qui émane de ces différentes régions et qui doit être supérieure à 90%. Cependant, on pratique de plus en plus l’irrigation pour palier au manque d’eau Grace aux méthodes de culture actuelle, les premiers fruits sont récoltés a partir de la troisième année de vie du cacaoyer. La cabosse (fruit du cacaoyer) parvient à maturation entre 5 et 6 mois. La récolte de ce fruit se fait en deux temps. La première récolte, dite la récolte principale et dans laquelle le cacaoyer fourni jusqu'à une centaine de cabosse. La seconde récolte, dite la récolte intermédiaire qui est moins fructueuse.

Alors que l’on avait distingué trois types de cacaoyer, une nouvelle classification en 2008 fait ressortir pas loin de dix espèces différentes: Parmi elles, des grandes familles se dégagent. C’est le cas de la famille des forasteros qui représente plus de 80% de la production mondiale et est cultivée en Afrique Occidental, Equateur et Brésil. Il produit une fève rustique au goût amère. On retrouve également la famille des trinitarios représentant environ 15% de la production mondiale. Parmi les pays producteurs ont retrouve le Mexique, L’Amérique centrale, la Trinidad, la Colombie, le Venezuela et l’Équateur. Enfin l’Afrique surtout avec le Cameroun et l’Asie. Sa fève reste assez rustique mais possède des aromes plus fins. Enfin, la famille des Criollos avec 2 à 3 % de la production globale, sa fève est très fragile et donne un cacao très fin. Elle est cultivée en Amérique Latine dont le Venezuela principalement.

De nos jours, le cacao représente un énorme marché économique et financier se plaçant dans le top trois des matières les plus échangées âpres le sucre et le café.45 pays se partagent ce marché mais 80% de la production demeure contrôlée par 8 pays principaux : le Brésil, le Nigeria, le Cameroun, La Malaisie, Le Ghana, l’Indonésie, l’Equateur et la Côte d’Ivoire. Ce dernier représente à lui seul 40% de la production totale de fève en Afrique de l’Ouest. Enfin, ce marché génère tous les ans plus de 3 milliards de chiffre d’affaire avec une production atteignant les trois millions de tonnes. Sept grands groupes contrôlent plus de 80% de la distribution mondiale : Cadbury, Cémoi, Kraftfoods, Ferrero, Lindt, Masterfoods et Nestlé.

En ce qui concerne l’Europe, les Suisses sont les plus gros consommateurs de chocolat avec 9.7 kg/an/habitant. La France est le deuxième pays européen importateur de chocolat. La consommation d’un français se situe à une moyenne de 7 kg/an/habitant en 2001.

Pour terminer, dans la production du chocolat bio, 95% des matières premières utiles à sa confection doivent être issue de l’agriculture biologique. (Sucre, cacao, lait,...) La chaine de production est soumise à des normes strictes. Si toutes ces règles sont respectées : on obtient donc le Label AB en France. La plupart du temps, le chocolat bio est lié au commerce équitable et garantie ainsi, une juste rémunération des ouvriers producteurs.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : VPeQJf

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !